↓ LA RUMEUR

La Rumeur, Concert au Molodoï, Strasbourg, le 22 mars 2014.

"Je suis l'ombre sur la mesure à la pointe d'une écriture L'ombre de ces murs aux milles blessures que des bouches murmurent Entre deux rondes furibondes du bleu criard ou blafard d'un gyrophare Je tisse ma toile noire sur des cœurs hagards Et je traîne mes guêtres sous les fenêtres de ces ruelles qui ont la lèpre Mon coeur au carrefour de la cour des miracles en débâcle Sous les arcades malades où crisent les voies croisées de la faim et du vice Je suis l'ombre cerclée de gris rouillé verrouillé sur une aire où rien ne brille Où les corps se compriment où la vue décline et où les brigadiers fulminent Regarde ces silhouettes grises Dont les rêves gisent sur le pavé couvert de pisse Elles poussent toutes la même porte En crachant sur le trottoir de leur illusions mortes Nous n'avons à perdre que nos pensées ternes Te diront-elles avec le feu dans les yeux De ceux qui sont près à tenter le diable, pourvu qu'il garnisse leurs tables Et conjurent la misère, le fer et la pierre qui les enserrent Je suis l'ombre sur la mesure et je sature Dans les graves de cette basse qui monte d'une cave Parmi la crasse et l'éther d'une trop vieille poudrière" La Rumeur